Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview de Michel Geney

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 8:21 pm    Sujet du message: Une interview de Michel Geney Répondre en citant

Bonjour tout le monde !

J'aurais bien voulu faire plaisir à jc-erard et vous envoyer une interview de Gilbert Hofstetter le célèbre accordéoniste jurassien et créateur, avec Charles Racordon, du style jurassien.

Malheureusement, je ne l'ai pas connu et, parconséquent, je ne peux rien vous montrer.

Par contre, j'ai un truc que j'avais fait avec Michel Geney qui a été partenaire du grand Gilbert et qui m'en parle un peu.

Voilà :


Crans-sur-Sierre - Le Régent - 8 avril 1988
(Entretien réalisé après le spectacle sur fond de tango Aimable/Dessibourg. Le Fendant avait déjà fait des siennes aussi bien chez moi que chez Michel Geney...)

Michel et moi avions fait le tour de la salle pour trouver Claude Geney, mais nous nous étions retrouvés bredouilles.

Charlan : Claude, j'ai pas pu l'attraper.

Michel Geney : ...Oui, il est parti se coucher. Il est crevé, il est petit, il est allé se coucher...

C : Michel Geney, vous êtes le papa. Vous jouez en général avec Claude, votre fils. Vous êtes des accordéonistes alsaciens...

M : ... pas alsaciens...

C : ... pas alsaciens ? ? ? (c'est vrai, j'ai cru longtemps que les Geney étaient Alsaciens...)

M : ... non...,francs-comtois...

C : ... c'est-à-dire...

M : Pour vous situer, moi je suis quand même un peu Suisse. Parce que ma grand'mère, c'était une Etique de Bure. Bure, c'est dans le Jura...

C : ... bien sûr, en Ajoie...

M. : ... Bernois (faux, en 1988, le Canton du Jura existait depuis un bout de temps). Et mon grand-père, c'était un Luratti, un ticinese, de Lugano. Alors vous voyez que j'ai quand même des racines suisses.

C : On entend beaucoup parler de vous ces temps à la radio. Où vous produisez-vous ? Est-ce que l'on peut vous voir et vous entendre en Suisse ?

M : Mais oui, nous avons un orchestre de 10 musiciens. Aujourd'hui, nous l'avons réduit parce que c'est un gala d'accordéon. Mais nous jouons, habituellement, avec un orchestre de 10 musiciens.
Et nous allons venir prochainement à Nyon, dans une quinzaine de jours. Nous travaillons dans les départements limitrophes de la Franche-Comté, dans une quinzaine de départements, plus évidemment la Suisse, plus l'Allemagne. Nous faisons aussi parfois des tournées à droite, à gauche.

C :Jouez-vous toujours en duo, plus un orchestre bien sûr, ou jouez-vous individuellement.

M : Il arrive, quelquefois, que nous jouions individuellement, en semaine. Claude, comme il est plus jeune, fait des soirées le vendredi, seul. Mais nous sommes connus comme duettistes accordéonistes. C'est, si vous voulez, notre cheval de bataille.

C : J'ai remarqué que vous jouez sur des instruments d'une marque qui ne m'est pas connue.

M : Oh, elle est peut-être totalement inconnue...

C : De quelle marque s'agit-il ?

M : C'est un facteur d'accordéons, Monsieur Sébastien Consiglio, un Italien, qui fabrique, en Italie, des accordéons. C'est un petit fabricant, vous comprenez. Ses accordéons, il ne les fait pas en grandes séries.

C : Vous voulez me dire la marque ?

M : C'est " Consiglio ". Ce sont des instruments qui ont une sonorité musette un peu spéciale à cause de l'accordage. Parce que les constructeurs d'accordéons peuvent disposer d'environ 18 sortes d'acier pour fabriquer, la lame qui vibre.
Alors, vous avez des marques qui se paient le 14ème choix, d'autres le 13ème, le 10ème, le 9ème... Mais là, nous avons des instruments garantis à vie.

C : C'est quand même une marque qu'on ne trouve pas...

M : Si, on peut la trouver. M. Consiglio est un artisan, un facteur artisanal. Si, un jour, vous voulez un de ces instruments, vous me le dites. C'est facile à obtenir.

C : Et, Michel Geney, vous avez été accordéoniste jurassien, puisque vous avez joué avec notre fameux Gilbert Hofstetter. Parlez-nous un peu de cette époque, s.v.p.

M : Je dois tout à Gilbert. Parce que j'étais quand même, à l'époque, un accordéoniste pas connu. Et puis Gilbert a eu des partenaires. Il a eu, comme partenaires, Charles Racordon, il a eu Bouju, il a eu Maurice Nouveau. C'est moi qui lui ai fait connaître Maurice Nouveau.
Et puis, Gilbert avait entendu parler de moi quand même. Un jour que nous nous étions retrouvés, il me dit : " Tiens, j'aimerais bien qu'on fasse un disque ensemble. On pourrait se voir une fois ".
Alors nous sommes montés chez lui. Il y avait plusieurs accordéons qui étaient là. Il avait fait quelques morceaux. Il me dit " Tiens, voilà les deuxièmes voix, tu les apprends puis tu reviendras quand tu les sauras, d'ici trois semaines un mois ".
Alors je lui dis " Mais c'est pas la peine d'attendre trois semaines un mois. Y a qu'à prendre chacun une " renifle " et puis on essaie. " Alors c'est ce que nous avons fait. Je lisais la musique, je déchiffrais la musique en lisant.
Alors, nous sommes partis faire un disque trois semaines plus tard. Ca a commencé comme ça, les amitiés avec Gilbert.

C : Et à présent, vous faites une musique qui n'est plus vraiment de la musique jurassienne...

M : ... Non, elle est néo-folklorique (la différence, s.v.p.). Si vous voulez, elle a des consonances jurassiennes.

C : Aujourd'hui, il ne reste aujourd'hui malheureusement plus qu'un seul accordéoniste vraiment jurassien. Qu'est-ce qui va se passer avec ce style jurassien. Est-ce qu'il va se perdre ?

M : Pas du tout, pas du tout. Je pense que vous voulez parler de Gilbert Schwab ?
Mais Gilbert Schwab, il a eu un duettiste avec lui, qui s'appelait Cédric Stauffer. Je trouve qu'ils ont eu une mauvaise idée de se séparer, parce qu'ils avaient un duo formidable. Je ne sais pas ce qu'il y a eu.
Dans la vie, on ne peut pas toujours s'entendre avec tout le monde. Mais on ne peut pas décider de ça. Je pense que Gilbert Schwab a eu tort de se séparer de Stauffer. Parce que Stauffer c'est un élément, c'est un très bon accordéoniste.
Dans la vie il y a aussi le caractère qui peut influencer pour ne pas s'accorder ou s'accorder.
Maintenant il est tout seul. Alors, quand il fait des disques, il a toujours la ressource, avec la nouvelle méthode, de faire le " re-recording ". Mais, pour moi, c'est voler les gens.

C : Après tout ça, il n'y aura plus d'accordéonistes jurassiens et pourtant vous en avez été un...

M : Oui, mais y a quand même, vous avez dans la famille Chapuis, de la Nelly Chapuis, vous savez à Alle... Et les deux petites Chapuis aussi, du même nom, qui ne sont pas parentes et qui sont bonnes accordéonistes. Puis il y a aussi Nicole et Jacky...

C : Est-ce qu'ils jouent encore ?

M : Je crois que Nicole ne joue plus. Je ne peux pas l'affirmer, mais je pense que c'est vrai.

C : Et, Michel Geney, pour terminer, où est-ce qu'on pourra vous entendre dans notre région, La Chaux-de-Fonds, Canton de Neuchâtel, prochainement ?

M : J'ai des devis qui sont partis, mais je n'ai pas les retours...
Si ça se fait, ce sera pour l'automne. Mais nous reviendrons certainement dans cette belle région.
Comme nous sommes allés à La Chaux-de-Fonds pour le festival avec a télévision, le 15 novembre.
J'aime énormément jouer en Suisse. Comme ce soir, il y avait un public formidable, un public qui s'est déplacé. Parce qu'il fallait faire venir les gens ici, ce soir.

C : La radio y était pour quelque chose...

M : C'était le sponsor principal. J'aime bien travailler avec la radio suisse.
Vous savez que nous programmons une émission tous les dimanches matins.
Et pendant les vacances nous referons, comme l'année dernière, une heure tous les dimanches matins de 11 h à midi, pendant juillet et août.
Et en automne, nous repartirons pour enregistrer les jeunes, pour faire connaître de nouveaux jeunes talents qui n'ont jamais joué à la radio.

C : Eh bien, Michel Geney, je vous remercie beaucoup pour nos auditeurs de RTN-2001 et je vous souhaite bonne chance.

M : C'est moi qui vous remercie de cette petite interview. Et au plaisir de vous retrouver. Vive l'accordéon !



Michel Geney est décédé le 9 novembre 1995. Il avait 65 ans.
Son fils, Claude avait repris le flambeau avec Corinne Bideaux. Lui est décédé le 3 août 2007 à l'âge de 57 ans.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2672
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
un grand merci de nous faire partager cette "tranche de vie" peu commune et surotut peu connue sur SwingJO.
D'ailleurs, en lisant ce texte, il ressort comme un petit "accent" du terroir jurassien,
Citation:
.........en Italie, des accordéons. C'est un petit fabricant, vous comprenez.
comme cette fin de phrase, Very Happy Very Happy

Merci Charlan et........ Cool Cool
encore, encore......

Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 9:00 pm    Sujet du message: Une interview de Michel Geney Répondre en citant

Ça va, hein ! Qu'est-ce qu'il a mon accent ?
Va plutôt regarder le match, qué !
Bonne soirée quand même !
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2672
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Charlan, Very Happy
Loin de moi l'idée de te vexer et si c'est le cas je m'en excuse grandement. ..... Embarassed
Maintenant si ta réaction était destinée a me faire rire tu as réussi.....

Quoi qu'il en soit les accents, c'est comme le glaçon dans le pastis, s'il en manque, c'est fade.... Razz Razz Razz


Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mar Mar 10, 2009 9:17 pm    Sujet du message: Michel Geney Répondre en citant

Mais, c'était pour rire !
Ciao !
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com