Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview de Gilbert Schwab 2

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mer Juin 08, 2011 10:50 am    Sujet du message: Une interview de Gilbert Schwab 2 Répondre en citant

Hello les amis !

Je vous ai déjà passé une interview de Gilbert Schwab.

Eh bien, pour vous embêter, j'en ai encore une... (je déconne)

Gilbert a été un des professeurs de notre amie Ninine et je crois que jc le connaissait. En tout cas, il aime son accent et il aime m'enquiquiner avec « Sur les Rives du Doubs » une valse que Gilbert a jouée des milliers de fois, même plus...

L'interview a été réalisée en décembre 1992.

Gilbert est décédé le 23 janvier 1998.



CAG : Bonjour. Il y a quelques années, c'est Gilbert Schwab qui présentait l'accordéon sur RTN 2001. Ensuite, il est venu à quelques reprises à ce micro, lorsqu'il sortait un disque, pour ses 50 ans d'accordéon. Une autre fois, je l'ai attrapé à Crans, lors d'un festival.
Un jour je me suis dit « Tiens, Gilbert, je le connais depuis des années, mais, dans le fond, je ne sais pas grand'chose de sa carrière. Alors, j'ai décidé qu'il nous la raconterait. Salut Gilbert. Tu es toujours d'accord ?

GS : Bien sûr, et je suis très content d'être avec toi, Charlan.

Gilbert, à quand remonte ta rencontre avec l'accordéon ?

Eh bien, il y a longtemps, très longtemps, très longtemps. J'avais sept ans et j'ai commencé avec le diatonique, naturellement.

... et le chromatique est venu à quel moment ?

J'étais encouragé par mes soeurs qui jouaient aussi de l'accordéon... Parce que je suis l'avant-dernier d'une famille de sept enfants. Et puis, j'ai commencé le chromatique à l'âge de douze ans, avec André Nicolet.
(André Nicolet est le compositeur de beaucoup de musiques de style jurassien et en particulier du célèbre « Sur les Rives du Doubs).

A part André Nicolet, tu as eu d'autres professeurs ?

J'ai eu un seul professeur avant André Nicolet, c'est Charles Gaberel qui m'a donné le goût à l'accordéon, mais il ne m'a appris que le diatonique. Et ensuite, André Nicolet m'a appris le chromatique.

Gilbert, tu as fait des concours... Parce que je me souviens, j'avais une dizaine d'années, on allait écouter Gilbert Schwab, champion suisse, à la Maison du Peuple, à St-Imier.

Oui, champion suisse, je l'ai été après avoir fait des éliminatoires dans toute la Suisse. Et j'ai réussi la finale. Et j'ai eu un premier prix. Oui, j'étais assez fier et puis on en parlait toujours. Mais à part ça, j'ai fait encore un premier prix à un concours international à Paris. Alors, de celui-là, j'en étais fier, mais je n'en parlais pas beaucoup.

Non, on ne l'a même pas su, je crois.
Quand as-tu monté ton premier orchestre ?

Eh bien justement, il y a deux ans, exactement deux ans comme maintenant, on fêtait mon cinquantième anniversaire d'orchestre. Ça fait maintenant cinquante-deux ans que j'ai monté mon premier orchestre. On était trois. Ça s'appelait « Gilberto ».

Ah, l'Orchestre Gilberto, c'est vrai. Et qui jouait avec toi ?

Eh bien, un bon pianiste qui est malheureusement décédé, Roger Matthey et puis un bon copain, Maurice Jacot. Mais ils n'ont pas fait longtemps de la musique. Ils ont arrêté au bout de six mois, une année environ.

Alors tu as eu d'autres musiciens.

Ah bien sûr... Et puisque j'étais très jeune, j'ai commencé à l'âge de quatorze ans et demi à faire de l'orchestre, j'ai joué avec des aînés. C'est grâce à eux aussi que j'ai réussi à apprendre à jouer.

Et le premier disque de Gilbert Schwab ?

Je l'ai fait en 1953, c'était, bien sûr un 78 tours. Ce premier disque, je l'ai fait avec Charly Favre..., Favre..., des Voyages Favre de Rochefort.
Il n'y en a pas beaucoup qui savent qu'il joue de l'accordéon.
(et chez SwingJo, il n'y en a pas beaucoup qui le connaissaient...)

Tiens, non, c'est vrai qu'on ne le sait pas. Tu as fait combien de disques ? Tu le sais ?

Eh bien maintenant, j'en ai fait quinze, quinze enregistrements, dont ces 78 tours. Mais ces 78 tours ont été réunis en un seul disque 33 tours. Oui, j'en ai fait quinze dont un pour le Japon. Ce qui représente 120 titres différents.

Celui pour le Japon a pas été vendu ici ?

Non, il n'a été vendu qu'au Japon.

Tu as fait de l'accordéon..., mais tu as appris un métier, tu n'as pas toujours été musicien professionnel ?

Non, non..., en sortant de l'école..., j'ai été en Suisse Allemande, comme on y allait de mon temps, une année.
Et puis, j'ai fait le Technicum, comme mécanicien de précision, quatre ans. Et j'ai travaillé une quinzaine d'années en fabrique. Mais je ne me plaisais pas en fabrique, alors je me suis lancé dans le commerce.
Et puis, de là, j'avais plus de liberté pour aller jouer la semaine...

Et c'est à ce moment-là que tu es devenu professionnel et ça a été les bals, la radio, les télés ?

Oui, bien sûr... Mais, les bals du samedi soir, je les fais depuis l'âge de quatorze ans et demi, exactement.

Gilbert Schwab, tu es connu pour jouer avant tout de la musique jurassienne ou, si tu préfères, du musette suisse. Mais je crois que tu as aussi joué du jazz.

Oui, j'ai beaucoup aimé le jazz et j'en ai fait avec mon frère. D'ailleurs, mon frère était batteur. Il a été, en 1954, sacré champion suisse à la batterie. Il jouait avec l'orchestre de Raymond Droz de La Chaux-de-Fonds. Et, alors, après, comme je ne jouais pas trop jazz, il m'a quitté pour ne faire que ça. Mais moi, j'ai toujours beaucoup, beaucoup, beaucoup aimé le jazz.

Lorsque tu jouais sous le nom des « Accordéonistes Jurassiens », tu as eu plusieurs partenaires...

Plusieurs partenaires, c'est beaucoup dire. J'en ai eu deux. Naturellement le grand Gilbert Hofstetter et puis j'ai fait deux disques avec Cédric Stauffer, qui était mon élève.

Et ensuite, les Accordéonistes Jurassiens, ça a été Gilbert Schwab tout seul...

Oui, malheureusement, avec Cédric Stauffer, on n'a pas continué parce que il est nettement, nettement plus jeune que moi. Il avait une autre vue de la musique que moi. Et puis il s'est consacré surtout à apprendre le classique et le piano. Et j'ai dû arrêter avec lui. Donc, c'était pas..., on n'était pas en bringue, comme on dit...

C'est la vie, dans le fond, qui vous a séparés...

... C'est la vie qui nous a séparés. Parce que, souvent, on rejoue ensemble. Et on a beaucoup de plaisir. Mais, j'ai dû être seul et je fais les deux voix tout seul. C'est un travail qui est très astreignant, très pénible. Il me semble que ça va presque aussi bien..., je dis bien « presque aussi bien »... qu'avec un partenaire.

En tout cas, je crois que tout le monde y trouve son compte.
Gilbert Schwab, ton accordéon t'a fait voyager ?

Oui, j'ai voyagé avec mon accordéon. J'ai aussi eu la chance d'être dans le jury du Trophée Mondial de l'Accordéon, ce qui m'a fait aller en Espagne, en Italie, à Paris aussi, où j'étais allé déjà plusieurs fois jouer à la télévision avec Cédric Stauffer.
Et puis je suis allé aux USA avec aussi un de mes élèves, Serge Broillet. On a fait trois semaines dans une grande manifestation de folklore aux USA.
J'ai eu la chance d'aller jusqu'en Indonésie, en France, bien sûr... J'ai été une fois en Angleterre, une fois en Yougoslavie.

Ce n'est pas si mal quand même...

Ah, bien sûr.

Et maintenant, Gilbert, tu joues toujours ?

Malheureusement pour ceux qui n'aiment pas ma musique, eh bien, je joue toujours...

Mais tu n'as plus d'orchestre, tu ne fais plus de grands bals ?

Non, justement, je fais des petites soirées, des anniversaires, des mariages, des soirées privées.

Une dernière question, Gilbert Schwab... Et notre style jurassien aujourd'hui ? Il semble qu'il n'y ait pas tellement de relève, disons de relève d'un certain niveau, mises à part Fabienne et Corinne Chapuis...

Eh bien, je ne connais pas de gens qui jouent vraiment dans ce style.
Il y a Fabienne et Corinne Chapuis, oui. Mais Gilbert Hofstetter disait toujours en parlant d'elles « Elles jouent de la musique jurassienne, mais quand même dans le style musette parce que elles ont des professeurs musette »...

Eh bien, félicitations Gilbert Schwab pour cette magnifique carrière. Nous t'écouterons toujours, et nous t'écoutons toujours avec plaisir. Merci beaucoup et à la prochaine... Au revoir Gilbert !

Merci, au revoir Charlan, à bientôt !

Au revoir, amis SwingJo !

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2672
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Jeu Juin 09, 2011 5:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
merci pour ce texte qui fait revivre quelques vieux souvenis. J'ai croisé Gilbert Schwab lorsqu'il jouait avec Gilbert Hofstetter, (d'ou les fameuses Rives du Doubs ), ils avaient animé un bal je ne sais ou... .dans le plus pur style jurassien dont notre Ninine est évidemment bien friande et que nous jouons encore de temps en temps lorsque l'occasion se produit. Je possède d'ailleurs trois vynils de cette époque.

Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com