Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview de Jean-Yves Sixt
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mar Oct 19, 2010 3:35 pm    Sujet du message: Une interview de Jean-Yves Sixt Répondre en citant

Bonjour !

Renée nous a mis, ces derniers jours, deux vidéos de Jean-Yves Sixt, un gars que j'aime bien mais que j'ai malheureusement perdu de vue. La vie...

Vous les trouvez dans vidéos à gogo, « Cava Quino » et Christina ».

Jean-Yves est valaisan, donc suisse et était bien connu dans les années 1970/80 en Suisse Romande et en France voisine.

J'avais fait une interview de lui à Conthey, Valais, le 30 avril 1993, lors d'un mini-festival qu'il avait organisé en compagnie de René Dessibourg.

Il y avait lui, bien sûr, René Dessibourg, bien sûr, Armand Lassagne, Didier Roussin « Buffalo », Jean-François Dessibourg, un batteur dont j'ai oublié le nom et moi-même.



CAG : Je suis, aujourd'hui, en Valais, en compagnie de mon copain Jean-Yves Sixt, accordéoniste, bien connu en Suisse Romande... Salut, Jean-Yves...

JYS : Salut, Charlan !

Dis-moi, Jean-Yves, tu es, comme moi, un accordéoniste amateur, mais ça n'a pas toujours été le cas...

Non, ça n'a pas toujours été le cas, puisque l'accordéon m'a fait gagner ma vie pendant quelques années.

Mais, c'est difficile de vivre de la musique, de l'accordéon, chez nous ?

Oui, je pense que chez nous, c'est assez difficile.

Tu avais un orchestre ?

J'ai joué en orchestre, en duo plutôt, accordéon et batterie. Je jouais aussi souvent tout seul, avec mes instruments électroniques.

Tu jouais en Valais, en Suisse Romande, plus loin ?

Je jouais en Valais !

Et tu avais, je crois, une école de musique ?

J'avais une école d'accordéon, oui, en Valais. Je me déplaçais un peu dans tout le Valais romand.

Tu n'avais pas un endroit bien précis ? Une école sur place ?

Non, c'est moi qui me déplaçais. J'avais des salles à disposition à différents endroits.

Et puis après, y a eu un certain ras-le-bol...

Je crois que je sentais aussi que je m'isolais. C'est à dire que, en donnant des cours, on travaille le soir, on s'isole un peu, on n'a plus de copains, parce que les autres travaillent quand on s'amuse. Et j'avais envie d'avoir une vie avec des adultes.
Je pense que c'est peut-être un peu ça qui m'a poussé à faire autre chose. Et j'ai repris mon ancien métier, puisque de formation je suis compositeur-typographe.

Et tu travailles aujourd'hui dans une imprimerie...

Alors aujourd'hui, je travaille comme correcteur, parce que c'est un métier qui a énormément évolué. Il n'est plus le même que celui que j'ai pratiqué il y a bientôt trente ans. Je travaille comme correcteur dans un quotidien du Valais.

L'accordéon, tu as commencé jeune à en jouer ?

Oui et non, j'ai commencé à 16 ans. J'estime que j'étais jeune. C'est un peu l'âge auquel mes élèves arrêtaient de jouer...
Et moi, j'ai commencé à seize ans. Et j'ai travaillé ici avec un vieux monsieur qui s'appelait Mario Pagliotti. C'est lui qui m'a donné les rudiments de l'accordéon.
Et puis, quelques années plus tard, c'est à dire quand j'avais vingt-quatre ans, j'ai eu la chance de rencontrer, ici en Valais, Frédy Balta.

Et il t'a donné des leçons...

Avec Frédy Balta, j'ai été un élève assidu pendant cinq ans. J'ai travaillé l'accordéon musette et aussi les basses chromatiques, pendant cinq ans.

Tu joues donc de l'accordéon de concert ?

J'en ai joué. Mais il faut reconnaître que l'accordéon à basses chromatiques, c'est très, très difficile, ça demande des tas d'heures. Et on n'a pas souvent l'occasion de jouer en public. On le fait donc surtout pour soi.
Mais il faut reconnaître que d'avoir passé par les basses chromatiques, ça développe énormément l'indépendance des mains. On apprend ce que c'est que manier un soufflet, de filer un son. On apprend à s'arrêter sur une note, à faire un legato... Enfin tout ça on le retrouve.
Si on joue mieux le musette après, je pense que les basses chromatiques ont payé !

Tu as enregistré, tu as fait au moins une cassette...

Oui, j'ai fait une cassette, et puis aussi 30 cm...

Le 30 cm, c'est ce qu'on entend aujourd'hui. Et tu as joué dans des clubs ?

Non, je n'étais pas tellement pour les clubs d'accordéon. Mais ma profession de professeur d'accordéon m'a amené à créer et à diriger un club d'accordéon dans la Vallée d'Entremont. Il s'appelait " Les Triolets d'Entremont ".
Et je me suis rendu compte que, socialement, c'était intéressant. J'ai compris ce que je n'avais pas compris avant.
C'est à dire que cette expérience-là a été très enrichissante. J'ai compris que pour monsieur l'accordéoniste, monsieur tout le monde, en parlant des élèves, pour eux, le club d'accordéon, c'était leur disque, c'était leur bal. Jouer dans une société, pour eux c'était leur sortie.
Donc j'ai compris que, pour eux, c'était énormément important. Et je comprends qu'il y ait des tas de clubs d'accordéon.
Mais, trente accordéonistes qui jouent, là, souvent presque tous la même chose, ce n'est pas tout à fait ce que j'apprécie.

C'est plus le côté social qui est intéressant dans, dans un club d'accordéon, que le côté musical...

Voilà, tout à fait... On peut très bien jouer aussi. Mais j'aime bien l'accordéoniste qui brille, éventuellement un duo où chacun fait vraiment quelque chose. Ça c'est chouette.
Mais le côté social était très important. Et aussi je me suis rendu compte qu'il motivait énormément les élèves. De ce côté-là, c'était absolument une réussite.

Et, aujourd'hui, tu joues quand même encore un peu...

Aujourd'hui, je joue pour moi et pour mes amis surtout. Maintenant, ça fait bientôt quatre ans que ça se passe comme ça.

Mais, tu ne sors plus pour un bal, pour un mariage...

Non, presque pas, c'est très rare.

Ça te démange quand même ?

Ca me démange de jouer de temps en temps pour moi ou pour des amis. Mais quand on va faire un bal, on sait très bien qu'on rentre entre quatre et cinq heures du matin. Et quand on en a fait beaucoup, eh bien, on apprécie aussi d'être chez soi le samedi soir, vu que maintenant j'ai un travail régulier.

Eh bien, merci beaucoup Jean-Yves Sixt, je suis certain que les auditeurs de RTN-2001 auront eu du plaisir à te découvrir ou à te retrouver. Et bonne chance, à une prochaine fois !

Merci, je leur dis à tous un grand bonjour.

Merci Jean-Yves, au revoir.

Au revoir.



Voilà ! Merci de votre attention.

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2655
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Mer Oct 20, 2010 5:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
comme d'hab, des textes on ne peut mieux, comme si on y était....
Merci pour ces reportages toujours enrichissants, sympa tout plein.
Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Pascal
Membre actif


Inscrit le: 13 Fév 2005
Messages: 1248
Localisation: Zoug (CH)

MessagePosté le: Mer Oct 20, 2010 3:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan

Et merci pour cette nouvelle interview. Elle est très intéressante car ça confirme ce dont je me doutais : Il est difficile de vivre de la musique. Les musiciens voudraient avoir un job régulier, et ceux qui ont un job voudraient sortir de la routine... C'est presque un résumé de la nature humaine... Rolling Eyes

Je suis tout à fait d'accord avec Jean-Yves quand il dit que les club d'accordéons sont plus intéressant socialement que musicalement. Avec SwingJO, nous avons les avantages sans en avoir les inconvénients... Cool

Amitiés
_________________

Il est quelquefois préférable de ne pas savoir ce qu'on dit que de dire ce qu'on ne sait pas.
Pierre Dac (1893 - 1975)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mer Oct 20, 2010 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hello Pascal !
Vivre de la musique en Suisse, c'est possible. Mon fils, qui est percussionniste, y parvient et il n'est pas seul. Mais il ne sera jamais riche...
Vivre de l'accordéon, c'est une autre affaire. Je crois qu'aujourd'hui, il faut oublier.
Il y a bien Stéphane et Lionel Chapuis qui enseignent dans des conservatoires et sont concertistes.
Mon copain Serge Broillet d'Auvernier, possède son école d'accordéon, dirige un ou deux clubs et se produit ici ou là en concerts et/ou en chantant Piaf.
Cédric Stauffer du Locle a aussi une école d'accordéon mais enseigne le piano au conservatoire. Il sort très peu avec son biniou.
Annie Puigrenier de La Chaux-de-Fonds a une école d'accordéon et est "contrebassiste volante" dans différentes formations classiques.
Il y a aussi Tony Russo qui avait un orchestre de bal et accompagnait Henri Dès, mais je n'ai plus de nouvelles.
Il y en a sûrement encore beaucoup d'autres, mais ils ne sont pas accordéonistes comme nous l'entendons... Le seul dans ce genre serait Tony Russo si...
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
raudebert
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2008
Messages: 1042
Localisation: zanzibar

MessagePosté le: Mar Nov 02, 2010 6:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BONSOIR CHARLAN
Merci infiniment de prendre le temps de nous parler de tes belles
rencontres accordéonistiques avec aujourd'hui jean yves Sixt
MAIS SI JE COMPRENDS BIEN
toi et ton épouse etiez LES SEULS aux swingjotoniques à avoir connu de son vivant le GRAND JO PRIVAT , ceci doit être souligné , roll:
on a dû te poser beaucoup de questions sur JO PRIVAT ses expressions bien à lui sa façon de jouer son talent de compositeur sa façon de voir la vie de trouver son inspiration et tout ce qui peut interesser des accordeonistes comme nous
MERCI CHARLAN
Renée
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mer Nov 03, 2010 10:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Renée !
Oui, nous étions certainement les seuls, à Merkwiller, à avoir connu Jo.
Mais d'autres membres de SwingJO l'ont aussi connu.
Je n'ai passé que deux jours en sa compagnie. Et je n'étais pas seul...
Il y avait aussi Muriel, Jean Corti, Daniel Colin, Armand Lassagne, René Dessibourg, Roger Paraboschi, Didier Roussin "Buffalo"...
J'ai du la chance de l'interroger pour la radio dans laquelle je travaillais à l'époque (voir dans "Interviews").
Ben non, tu vois, on ne m'a pas posé de questions...
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jéjé
Membre actif


Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 166
Localisation: Gruyères (CH)

MessagePosté le: Lun Juil 18, 2011 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

merci Charlan pour cet interview c'est interrassant.. Wink
_________________
Il n'y a en art, ni passé, ni futur. L'art qui n'est pas dans le présent ne sera jamais.
http://www.mx3.ch/artist/michto_swing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Jeu Aoû 18, 2011 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Charlan,

voici une vidéo de Jean Yves Sixt

http://www.youtube.com/watch?v=CUaKNspyRoI&feature=related

Amitiés


Olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Sam Aoû 20, 2011 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Olli !
Je la connaissais.
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Sam Aoû 20, 2011 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excuse-moi !
Cette vidéo date de l'époque où Jean-Yves était élève de Freddy Balta, justement.
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Sam Aoû 20, 2011 6:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hé Charlan

Connais tu le site de Jean Yves Sixt ?


http://www.sixt-accordeon.com/


Amitiés

Olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Dim Aoû 21, 2011 9:30 am    Sujet du message: Jean-Yves Sixt Répondre en citant

Olli !
Non, je ne connaissais pas ce site. Je ne savais même pas qu'il en avait un.
Je vois que la grande partie des photos est prise à la "Colline aux oiseaux" au dessus de Chamoson en Valais. C'est un très bel endroit.
J'y passerai certainement la semaine prochaine car je vais là-bas pour quelques jours. Je dois renflouer ma cave...
J'ai fait deux interviews de Jean-Yves Sixt et je l'ai vu de temps en temps lors d'un concert de "Paris-Musette", à la "Colline" justement, Dans un ou l'autre galas...
La dernière fois, c'était quand Ludovic Beier est venu "démonstrer" le "Roland", à Morges, chez Boullard-Musique.
Eh ben, il ne m'a pas reconnu... Alors...
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
olli1234
Membre actif


Inscrit le: 02 Aoû 2008
Messages: 1119
Localisation: Laval (53)

MessagePosté le: Dim Aoû 21, 2011 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,

Il y a même ses coordonnées :

Jean-Yves SIXT
Rue Pré-Fleuri 53
1963 Vétroz
Valais - Suisse

Je lui ai mis un petit mot gentil en l'invitant à venir nous rejoindre sur le site de swingjo...où l'on parlait de lui (en bien évidemment).

Bon courage pour trouver les bonnes bouteilles.

Amitiés

Olli
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
honoris0000



Inscrit le: 06 Oct 2011
Messages: 1
Localisation: Chaumont-Gistoux (Belgique)

MessagePosté le: Lun Oct 10, 2011 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à vous tous,
c'est avec une certaine émotion,que je viens d'écouter une video de Monsieur Jean-Yves Sixt. J'aimerai savoirs'il existe des compositions de cet accordéoniste ? Sinon, la possibilité d'entrer en contact avec un club Suisse ou France. Je signale que j'offre gratuitement copies d'anciennes partitions des frères Colombo-Carrara-Emile Vacher-Prud'Homme-Tony Murena et autres Fredo Gardoni-Médinger-Péguri etc...
Bien à vous avec sympathie depuis la Belgique.
Un ptit bonjour spécial à Monsieur Privat junior.
Daniel Dillembourg.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mar Oct 11, 2011 2:01 pm    Sujet du message: Jean-Yves Sixt Répondre en citant

Salut Daniel !
Oui, Jean-Yves Sixt a composé mais je n'ai pas de partitions.
Regarde sur le site qu'Olli nous a communiqué
http://www.sixt-accordeon.com/
Je le rencontrerai dans une quinzaine de jours. Si tu as un message...
Tu trouveras ses coordonnées.
Ami
Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com