Accueil     NEWS     Livre d'or     Contact     Liens     Photos     Rechercher     DATES  
SwingJO Index du Forum SwingJO
Jo Privat, l'accordéon swing et la valse musette
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres     S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
Swingjo faire un don 

Une interview d'Antoine Flück

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 5:32 pm    Sujet du message: Une interview d'Antoine Flück Répondre en citant

Bonjour amis SwingJO !

Ce jour-là, j'avais sorti le grand jeu pour aller rendre visite à Antoine Flück, à sa ferme.

J'avais commencé mon émission dans ma voiture...

(En voiture, sur la route, je suis accompagné de mon épouse) ... Aujourd'hui, j'ai pris mon petit enregistreur, j'ai mis une bouteille de blanc dans mon auto et je suis en route pour le Peu-Péquignot, dans les Franches-Montagnes, près du Noirmont où j'ai rendez-vous avec mon copain Antoine Flück.

Voilà, j'ai quitté la route cantonale et je roule dans les pâturages, pratiquement. Je ne connais pas la ferme d'Antoine Flück. Il m'a dit qu'elle se trouvait en face du bistrot. La voilà, son nom est inscrit en grand sur la façade.
Je vais aller voir s'il y a quelqu'un.

Et il y avait quelqu'un. A présent, nous sommes rassemblés autour de la table de la cuisine. Et après avoir fait " santé " et rigolé un moment...


C : Antoine, le titre de ton disque et le nom de ton orchestre c'est " Antoine Flück et ses amis à la schwyzoise ". Explique-nous ça.

AF : C'est tout simple, le jour où j'ai fait un orchestre, j'y ai mis mon nom. C'est un peu comme tous les orchestres, tels que Hausi Straub, Gilbert Schwab ou d'autres. En général l'orchestre prend le nom de son chef. Comme ça suivant les histoires qu'il peut y avoir avec un ou l'autre musicien on ne peut pas te faucher le nom de l'orchestre. C'est important si tu as du succès. Avec un autre nom, tu n'as pas un mot à dire.

Et vous vous produisez souvent ?

Nous nous produisons surtout en Suisse Romande. En Suisse Allemande, nous jouons très, très peu. Nous jouons le plus souvent à Villars ou Champéry. C'est un peu notre région de prédilection. Du côté de La Chaux-de-Fonds, nous y jouons de temps en temps.

Tu es agriculteur, un ou deux de tes musiciens sont également agriculteurs, ça doit être difficile de s'absenter quand on a un métier comme celui-là.

Ce n'est pas toujours évident. Pendant neuf mois j'ai un saisonnier qui connaît bien la ferme. Alors, ça joue. L'hiver, c'est un peu un autre problème. Mais mon plus grand problème, c'est que j'ai encore une entreprise de battage. Et durant la belle saison, juillet, août, septembre, j'ai des problèmes pour m'absenter.

Une schwyzoise, qu'est-ce que c'est ?

C'est un instrument, tout simple. C'est un accordéon diatonique à la mélodie et chromatique à la basse qui se fabrique particulièrement en Suisse Allemande et qui est extrêmement recherché. Pour obtenir un tel instrument, il faut actuellement cinq à six ans de délai de livraison et il coûte à peu près, trois mille sept cents, quatre mille francs.

Parce qu'il n'y a pratiquement plus de fabricants ?

Si, il y en a toujours de plus en plus maintenant, parce que les instruments se vendent. Mais, les vraies, les véritables schwyzoises, il n'y en a que quelques marques et ça s'arrête là.

On apprend comment à jouer de la schwyzoise ? Est-ce qu'on apprend la musique ?

Premièrement, ça doit être donné, ça doit être dans le sang. Le type qui n'a pas la musique dans le sang, aura beau prendre des cours de solfège. Il ne s'en sortira jamais. Ça doit être donné. Et je crois que celui qui est motivé s'en sort.

Et des musiques pour la schwyzoise, est-ce qu'il y en a qui sont écrites, est-ce qu'on peut acheter les musiques imprimées ?

Certaines maisons font des partitions pour la schwyzoise. Personnellement, je n'aime pas du tout, parce que l'instrument n'a pas été fait pour les partitions. Mais chacun est libre. Je connais pas mal de gens qui jouent avec les partitions. Mais l'ambiance n'est déjà plus la même.

On en joue plutôt instinctivement, alors.

Oui, avec les partitions, on est beaucoup trop en train de lire sa dictée...

Tu as composé pas mal de musiques et elles ont souvent des titres rigolos, par exemple " Thérèse des petits sapins "...


Oui, c'est toujours le problème, quand on a composé un morceau. Il faut y mettre un titre. Composer n'est déjà pas évident, mais trouver un titre c'est encore une autre chanson. Parfois, il nous vient un truc dans la tête, puis on le met. " Thérèse des petits sapins ", c'est tout simplement un jour que j'allais skier avec une copine, elle s'est payé les petits sapins en descendant les Savagnières et Il m'est resté " Thérèse des petits sapins ".

Et à quoi crois-tu que Théo Schlappach pensait quand il a composé " La gentiane du chef " ? Le chef, c'était toi ?

Non, le chef, c'était son beau-père qui est paysan sur les crêtes de Mont-Soleil. Chaque année, pendant une période, à Mont-Soleil, il distille la gentiane. Je pense que c'était un jour où le beau-père était en train de distiller et que Théo répétait que l'idée lui est venue. Et il est resté " La gentiane du chef ".

Tes copains et toi, vous répétez souvent ?

Normalement, nous répétons tous les jeudis. Mais cet été, nous avons eu énormément de travail. Et puis il n'y a pas que la musique, il y a nos métiers à côté qui nous donnent un certain stress. Cette année nous avons dû sauter passablement de répétitions. Mais dès maintenant, dès le début de l'hiver, Nous allons " rebosser " tous les jeudis.

Et vous avez beaucoup de morceaux à votre répertoire ?

Nous ne les comptons pas. C'est de nouveau un peu la même chose. On fait de nouveaux morceaux, on a les anciens, on oublie les premiers. Je ne pourrais même pas dire combien nous avons de morceaux. De toute façon Nous ajoutons toujours de nouveaux à notre répertoire. Et nous les comptons si nous avons le temps...

Lorsque vous jouez, quand vous vous produisez, est-ce que c'est en concert ou en bal ?

Parfois en concert, parfois en bal, parfois les deux. Mais nous n'aimons plus tellement les bals. C'est vrai que c'est long. De temps en temps ça va, mais je ne voudrais pas faire des bals tous les week-ends. Ca devient fatiguant et, le matin, il faut quand même travailler.

Frédy Marti a composé une musique qui s'intitule " Personne à la pirouette ". Une pirouette, qu'est-ce que c'est ?

Une pirouette, c'est une machine qui sert à étendre le foin ou l'herbe. Le jour où nous avons enregistré notre dernière cassette, il n'avait trouvé personne pour aller " pirouetter " son foin. Et depuis le lundi suivant, il a plu pendant quinze jours et puis son foin a été... foutu, comme on dit. Et puis, ma foi, il a mis ce titre à son morceau " Personne à la pirouette ".

Dis-nous peut-être encore où on pourra voir et entendre Antoine Flück et ses amis à la schwyzoise ces prochains temps.

Oh, on peut dire que nous sommes un peu partout. Mais le rendez-vous principal de cette année, c'est le 7 décembre, la grande rencontre folklorique du Noirmont. Cette année, j'ai essayé de mettre au programme des orchestres qui nous viennent de la Suisse primitive. Il y aura une certaine équipe que l'on a déjà vue deux, trois fois à la télévision et qui présentera un spectacle d'une demi-heure. Ces gens sont vraiment extraordinaires. Ensuite, pour cet hiver, je ne pourrais plus dire exactement où nous serons. Mais il y a une date à retenir, les 12 et 13 juin 1992. Parce que nous fêterons nos 10 ans d'orchestre.


Eh bien je pense que ces deux rendez-vous sont notés par nos auditeurs. Merci beaucoup, Antoine et à une prochaine. Au revoir et... santé.

Ouais, hé, hé, c'est le cas de le dire, santé...


Mon copain Antoine Flück, il faut le connaître. C'est un phénomène.

Aujourd'hui, il a toujours son orchestre avec lequel il fait pas mal de croisières, des télés, des disques. Il a toujours sa ferme et il a repris un motel à côté de chez lui dans lequel il organise régulièrement des soirées.
Il a encore ouvert une école d'équitation et loue des chevaux pour les promenades.
Je crois que c'est tout !

Merci !

Charlan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
hblmg
Membre actif


Inscrit le: 18 Sep 2008
Messages: 341
Localisation: GARD (30)

MessagePosté le: Mer Fév 16, 2011 5:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour celles et ceux (comme moi) qui ignorent ce qu'est la schwyzoise
http://www.schwyzoise.ch/Page/schwyzoise_schwyzoise_fr.html
_________________
Bruno
Un peu guitare, bercé par le musette et le Fratelli de mon père
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
charlan
Membre actif


Inscrit le: 22 Jan 2009
Messages: 1505
Localisation: La Chaux-de-Fonds (Suisse)

MessagePosté le: Jeu Fév 17, 2011 12:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non Gratton !
Ce n'était pas du fendant...
J'avais apporté une bouteille de "petite arvine" et je ne sais plus ce qu'Antoine avait ouvert !
Mais on a bu un bon coup, c'est sûr !
Ami
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
jc-erard



Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 2657
Localisation: GENEVE

MessagePosté le: Jeu Fév 17, 2011 9:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Charlan,
toujours aussi merveilleux, plaisants et bien écrits, tes interveiws.
Grand merci pour tout le taf.....
Salutaswing
jc
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
amati
Membre actif


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 2602
Localisation: VILLEQUIER(76)

MessagePosté le: Ven Fév 18, 2011 6:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Charlan,
Tu es le Pierre Bonte de swingjo et c'est un grand compliment si tu ne connais pas Pierre Bonte
Encore !!!
http://www.pierre-bonte.com/
Laughing Laughing Laughing Laughing
_________________
Je suis super fatigué.
C'est comme être fatigué mais avec une cape.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SwingJO Index du Forum -> Charlan GONSETH (1942-2017) ses entretiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com