JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

JO PRIVAT - SwingJO : Bibliographie accordéon et autres livres utiles !

  Biblio JO, accordéon et autres livres utiles !


Boutique SwingJO JO PRIVAT
Boutique SwingJO
 Vous trouverez les livres qui vous sont présentés ci-dessous et bien d'autres encore, en suivant ce lien : Boutique SwingJO ou en cliquant sur l'accordéoniste qui a la banane !

Bonne lecture et bon voyage dans Paris et le monde au son de l'accordéon et des bons mots de JO PRIVAT... Toute une époque !

tony
 
Monsieur JO de Clément LÉPIDIS
Monsieur JO
de Clément LÉPIDIS
Le pré aux Clercs
1986
 Ah ! la "belle et bonne vie" qu'on menait entre Belleville et Montmartre à l'époque ou la valse musette faisait chavirer les coeurs et gambiller la vie ! De tous les artistes du "piano du pauvre" Monsieur Jo (moitié voyou, moitié aristo), vrai fils du pavé parisien, était le meilleur. Sous ses doigts d'or, "la note se présentait aussi mûre qu'une cerise au soleil". Son royaume , misérable et glorieux, c'était la rue de Lappe, ses filles de joie, ses macs et ses truands qui fraternisaient jusqu'aux lueurs de l'aube au Balajo.

Au-dela de la vie pittoresque de Jo Privat, c'est tout un Paris révolu que ressucite Clément LéPIDIS, le Paris de Carco et de Mac Orlan, quand "Jésus la Caille" croise "Quai des brumes" les ombres de Mistinguett et de Gabin, tandis qu'un dernier accordéon égrène sa nostalgie...
 
Les Bals à JO de Clément LÉPIDIS
Les Bals à JO
de Clément LÉPIDIS
Le sémaphore
1988
 "Les Bals à Jo" est le deuxième ouvrage que consacre Clément Lépidis à son ami Jo Privat,tous deux citoyens du Belleville-Ménilmontant. Cette biographie sur Jo raconte le parcours de la vie haute en couleur de celui qui deviendra l'empereur de l'accordéon et qui apportera aux foules de Belleville jusqu'au Moyen-Orient les mystères de la valse musette en mineur.

Clément Lepidis raconte ce Paris animé avec ses rues hautes en couleurs et la gouaille caractéristique des gars du 20e arrondissement, tout ca au son de l'accordéon bien sur.

Des lettres d'hommage d'Odette Laure, Babick Reinhardt, Muriel, Pascal Sevran, François Cavanna, Georges Moustaki, Richard Galliano, Alphonse Boudard, Jo Privat junior sont insérées à la fin du livre ainsi que de nombreuses photographies.

 
Histoires de l'Accordéon de Didier ROUSSIN et Francois BILLARD
Histoires de l'Accordéon
Didier Roussin et Francois Billard
Climats / INA
1991
 Une interview de Jo Privat sur sa carrière et l'époque des bals musette des années 1930 et 1940, réalisée par Didier Roussin en 1986 qui vaudrait à elle seule l'investissement !

Autres interviews :
Marcel Azzola (29 juin 1989 au Petit Journal Montparnasse), Philippe Krümm (avril 1982), Marc Perrone, Constantin Deliyannis, Raúl Barboza,Kamel Sabbagh (juin 1989), Jean-Pierre La Selve, Lanny Dijay (New York, 1982), Art Van Damme (août 1985), Richard Galliano (1987), Francis Varis (1987), Bernard Lubat (1989), Frédéric Guérouet (1987).

Ce livre est une source d'informations incroyable, il y est vraiment question de la planète accordéon tant tous les continents y sont passés en revue ainsi que tous les styles !
A posséder absolument.
 
L'Argot des Musiciens de Didier ROUSSIN...
L'Argot des Musiciens
Didier Roussin, Madeleine Juteau et Alain Bouchaux
Climats
1992
 Le chef d'orchestre est un " sémaphore ",
l'accordéoniste un " boutonneux ", ou pire,
" un laborieux du dépliant ",
un percutionniste " un tapeur de galets ",
un clarinettiste un " pipouilleur "
et les choristes " des bêleuses "...

Plus de six cents expressions, plus saisissantes les unes que les autres, appartenant à tous les milieux de musiciens, ont été rassemblées dans cet ouvrage.
L'argot des musiciens, c'est un clin d'œil plein d'humour sur l'envers du décor et le quotidien des artistes. C'est aussi, pour le lecteur, l'excitant plaisir de l'invention poétique et du " jeu de mots " lancé en pleine improvisation...

"L'argot des musiciens, un petit lexique qui n'aurait pas déplu à Boris Vian. " Pierre Merle
 
Je me souviens du 20e arrondissement de Clément LÉPIDIS
Je me souviens du 20e arrondissement
Clément LÉPIDIS
Parigramme Eds
1997
 Je me souviens des lilas pleuvant sur les trottoirs, je me souviens des odeurs de cuir et de colle qui s’échappaient des ateliers, je me souviens du bougnat de la rue Piat et de son bœuf gros sel, je me souviens du funiculaire, je me souviens du curé qu’on appelait Archimède, rapport à ses principes, je me souviens de Tania qui devint plus connue sous le nom d’Édith Piaf...
Je me souviens des laborieux du dépliant au coin des rues, je me souviens d’Herbin’s, roi du vélo, dévalant à toute pompe la rue de Belleville, je me souviens des champions de billard dans la grande salle de la Vielleuse, je me souviens de l’escalier de la rue Vilin, je me souviens que Marcel Thill, le boxeur, faisait faire ses costumes rue Piat, je me souviens d’un fameux déjeuner avec Mistinguett...
Je me souviens du lavoir de la rue Jouye-Rouve, je me souviens des jeux de boules dans les jardins fleuris, je me souviens de Brodsky le tailleur, mon voisin, emmené par la police française lors de la raffle du 16 juillet 1942, je me souviens de Gégène, de Tatave, de Milo le mécano, de Bille d’acier et de Quiqui la praline, je me souviens… du 20e arrondissement.
 
La Valse Musette et l'Accordéon de Marcel AZZOLA et Alphonse BOUDARD
La Valse Musette et l'Accordéon
Marcel AZZOLA et Alphonse BOUDARD
Solar
1998
 L'Accordéon est né à Vienne vers 1830. Aujourd'hui, il a séduit le monde entier et connu la consécration des surnoms : piano à bretelles, boite à frissons... Léo Ferré l'appelait pour sa part "Piano du Pauvre". Après avoir musardé dans les salons romantiques, il a conquis au fil des générations les "apaches" comme les gens du monde. Pour Hollywood, il est toujours le symbole de Paris.

Voici relatés en un volume très bien illustré tous les grands moments de l'histoire de l'accordéon.
Depuis son arrivée en France, à la fin du siècle dernier, à son âge d'or entre les deux guerres en passant par son succès dans la rue (rue de Lappe ou dans les guinguettes), l'accordéon connaît un succès grandissant qu'Alphonse Boudard évoque avec verve et puissance et qu'il peint aussi avec émotion.
La nouvelle génération des Murena, Privat et Azzola. Populaire dans la chanson, à l'écran ou dans les bals musette, cet instrument magique connaît une nouvelle jeunesse aujourd'hui.
De superbes photos inédites, des documents d'époque recréent l'ambiance des bals musette et spectacles d'époque.

Livre accompagné d'un CD de 70 minutes.
 

SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 2399626 visiteurs.