JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

 Ludovic BEIER et le Roland FR7 

SwingJO - Jo Privat - Ludovic BEIER et le Roland FR7

Il y a déjà un certain temps que je souhaitais parler de Ludovic BEIER que j'avais découvert lors de ses deux prestations avec le guitariste Angélo DEBARRE (dont je suis un fan inconditionnel !) pour les disques "Swing rencontre" puis "Come into my swing". AMATI est comme d'hab le plus rapide, certes ce n'est pas un article consacré à ce fabuleux accordéoniste qu'est Ludovic BEIER mais tout de même, ce sont ses mimines et ses oreilles qui ont testé le biniou :)
Et comme mon pote Amati est curieux et ne lache pas le morceau comme ca, vous pouvez faire confiance à ses propos, ils ont été confrontés à l'avis du Maestro !
Bonne lecture et bonne écoute puisque Ludovic BEIER nous a aimablement autorisé à diffuser cette démo : petits veinards ;-)
tony

Accordéon du troisième millénaire

Roland l'expert renommé dans le domaine de la synthèse numérique dévoile en première mondiale sa nouvelle gamme d'Accordéons numériques à modélisation en temps réel.


Ludovic BEIER et le Roland FR7

Démonstration percutante par Ludovic BEIER himself sur un FR7 sur le stand Royez Musique lors de Musicora Mai 2004. Toutes les possibilités de cet instrument révolutionnaire à l'aspect très conventionnel ont été passées en revue par le maestro. La claque en permanence.
L'instrument supporte toutes les tortures de la haute technicité et de l'incroyable vélocité du jeu de Ludovic (below shake, pizzicato, plein jeu...). Tous les styles sont fabuleusement joués par Ludovic (Classique, Musette,Swing, Jazz, New Musette, Tango, Paso, Polka, Folk....). La liste est longue la culture musicale de Ludovic aussi !

La présentation de cet instrument est un véritable événement dans le monde de l'Accordéon..
On connaissait déjà les Accordéons «numériques MIDI» reliés à un lecteur d'échantillons de sons d'Accordéons acoustiques au réalisme pas toujours fidèle.
Cette fois Roland frappe très fort et la différence est flagrante : Le timbre (et le volume aussi évidemment !) varient en fonction de la pression et des mouvements du soufflet. Le comportement vibratoire des anches est calculé par un algorithme informatique dont les différents paramètres sont issus d'accordéons existants (modélisation), et tout celà en temps réel ! Le réalisme est époustouflant et surprenant particulièrement pour la main gauche !

Ludovic BEIER et le Roland FR7

La synthèse par modélisation apporte un plus indéniable. L'interface entre le musicien et l'électronique est très réussie et complétement intégrée dans le boitier. Point d'inesthétiques verrues comme sur les Accordéons MIDI du marché. Les potentiomètres d'accès aux paramètres et différents commutateurs sont très accessibles et cerise sur le gâteau un afficheur LCD rétro-éclairé sur le sommet de l'instrument main droite permet de visualiser les informations essentielles des paramètres de jeu. Entre autres l'affichage du symbole graphique de la registration choisie : vraiment inédit !

Les différents Accordéons modélisés ont tous un caractère différent et on est bluffé par les sonorités familières d'Accordéons acoustiques connus (diatonique , bayan, musette, swing , même un bandonéon époustouflant!)

Soucis du détail du géniteur d'Extrème Orient : pour parfaire le réalisme les bruits de la mécanique des claviers d'instruments réels ont été échantillonnés et sont superposés avec le son généré par la modélisation temps réél. Impressionnant ! De même des HP internes (2 x 25W RMS quand même !) transforment l'instrument en un véritable Accordéon autonome grâce aux accumulateurs rechargeables intégrés. Ludovic pousse le vice dans son show en jouant devant un micro relié à un ampli, seul l'aspect de l'instrument avec ses multiples boutons insolites sur un Accordéon trahissent ses gènes numériques. A l'écoute les sensations sont bien celles d'un acoustique!

Cette génération d'instrument est prometteuse et est vraiment révolutionnaire par cette technique de synthèse. Avec une grille couvre note plus sexy et une présentation un peu plus flatteuse : rouge ringuard ou gris anthracite « plastoc » plus courant sur les boitiers de synthés que sur un accordéon! ... On atteindrait la perfection !

« Swingjonautes » rassurez-vous ce thème éditorial inhabituel sur votre site favori ne doit pas vous faire penser que « swingjo » va devenir un site commercial promotionnel de constructeurs aux yeux bridés ( pudiquement pour ne pas reprendre le jargon de Jo !) Le propos de cette bafouille est de nous montrer que l'Accordéon du troisème millénaire sort des labos de recherche et qu'une nouvelle génération d'instruments est en voie d'apparition sur le marché. Reste à convaincre les incrédules et pour ça rien ne remplace un essai par soi-même!

Afin de vous donner un petit aperçu de la palette sonore : mis en ligne par notre webgugusse adoré avec l'aimable autorisation de l'interprète : swingjonautes vous êtes gâtés ! Voici une version inédite live « Yeux Noirs » furieusement interprétée par Ludovic BEIER sur cette nouvelle génération d'instrument.

Titre
Mp3
Auteur
durée
taille
trad.
2:31
2.369 Kb

»» NB : Il est important de rappeler que Ludovic est un adepte assidu de la boîte à punaises et non pas du clavier piano ! Quelle sera cette «démo» avec la version clavier à boutons !

Vivement la sortie de cette version car pour l'instant seul le clavier piano est disponible.

Amati



Vers le site de Ludovic BEIER




Article écrit par tony le 06/10/2004 (lu 5820 - catégorie : Instruments) - Imprimer cette news





SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 4577498 visiteurs.