JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

 Messages du livre d'or - page : 3 

Signer le de SwingJO
 

 c'est l'cambrioleur 'gaudrioleur'... 
Envoyé par Jojo la bouffarde le 07/01/2004 à 12:42

Quel bon critique d'art mon salaud tu ferais

Autre signe indiquant toute absence de tare
Respectueux du brave travailleur tu n'as
Pas cru décent de me priver de ma guitare
Solidarité sainte de l'artisanat

Pour toutes ces raisons vois-tu, je te pardonne
[...] Sans arrière-pensée après mûr examen
Ce que tu m'as volé, mon vieux, je te le donne
Ça pouvait pas tomber en de meilleures mains

 Bonne année ! 
Envoyé par tony le 05/01/2004 à 20:18

Ce cher vieux Did' qui me sape le moral ;-)
Après avoir vu ta carte de voeux pour swingJO je vais être obligé de retirer la mienne tellement t'es PRO :))))))
Solidarité sainte de l'artisanat comme le disais si bien tonton Georges, merci d'égayer forum et livre d'or avec tes créations que ce farceur de JO ne renierait pas !
Michto mon cousin !
tony

 Merci les gars d'la narine ! 
Envoyé par JO le 05/01/2004 à 17:30



J'vous ai capté d'là-haut !
Bonne Année à vous aussi les michtons !
JO
:-D


 Latcho Berch mur Pral 
Envoyé par dédé le 04/01/2004 à 19:22




BONNE et HEUREUSE ANNEE
pleine de joie et de swing!

Dédé

 Api Niou Yeur à tous les Nébùdos ! 
Envoyé par le cousin did' le 31/12/2003 à 14:45

Latcho divès Tony !
Puisque c'est la tradition, c'est avec joie que je viens
souhaiter une excellente année 2004 à tous les passagers de ce site, à tous les amateurs de Jo, à tous les passionnés de boites à punaises et autres...
Que 2004 exhausse les voeux de tous les Cousins(sines) de la planète swing.
Attention : 2004 va être une année mons-tru-eu-se ! :-)

Alors,
Vive Jo, vive la valse en mineur, vive le swing, vive les Pommes, et m... a.. c... !!!

Did' et les Cousins.
__________________________

Tous à la Chouka Rati 2004 avec :
Dino Mehrstein quartet,
Tchavolo Schmitt quartet,
Mandino Reinhardt quintet.

Le 06 février 2004 à 20h 30
Théâtre Romain Rolland à VILLEJUIF ...

http://lespommesdemadouche.com

 Je pars en goguette avec la Godill'... 
Envoyé par did' et lulu le 24/12/2003 à 18:49

...mais avant, on voulait simplement, Lulu et moi, vous souhaiter un JoYeuX NoëL à Tous,
Tony, Bonheur, Amati, Alain, et bien d'autres encore...
Et aussi à tous les amateurs de valse en mineur...
Alors :
--- J O Y E U X N O Ë L !!!---
:-)

 ça va distribuer dans l'jargon les mectons! 
Envoyé par Lulu la Godiche le 09/12/2003 à 17:32

J'étais juste venu traînasser en loucedé sur ton site via les gadjos et jetant un coup de sabord ça m'a inspiré pour me féler la sorbonne à mon tour.

Alors là, pardon!
Une vraie ribouldingue à rendre dinguot furieux toute une étable de boeufs!
Vous n'y allez pas d'main morte les mectons, vous n'pinaillez pas. Vous jactez la langue verte comme des licheurs de boutanches qui se chanstiquent au pif. C'est pas d'la breloque de faux orient ou du discours à la graisse de chevaux d'bois. Vous vous trimbalez grave. J'ai l'habitude de barjaquer et de bagouler sur les marcadas de paname avec les fourneaux du coin mais là j'avoue que vous êtes fort. Avec le Did et l'Bonheur vous mettez l'pacsif pour argougner l'ponpon; j'peux aller m'faire retarer les soupapes. Faut quand même schnouper dur et s'dévorer tirelire au picton pour délirer comme ça. Enfin j'me base sur moi.

Bon j'vous laisse les aminches, j'vais chercher ma rombière au taf et j'vais encore être à la bourre. A plus les gars! Au plaisir! Dites au louffiat qu'il mette une recharge à vot'santé sur mon ardoise. :-)

Lucien Godillon

 P'tain, avec des gars aux pedigrees pareils on va redorer l'blason à Jo ! 
Envoyé par did' le 05/12/2003 à 16:09


Acré !!! Sacré nom de d'là c'est encore la vogue ici !!!
Malgré son ancien boulot, Bonheur c'est pas un mec qui ondule de la touffe ou d'la toiture !
Un grand merci à Tézigue pour cette lasagne à en faire roter l'michton du coin.
Ben à défaut d'coup d'rondfleur ou d'bigot, ça m'en mastique une fissure et je r'secoue mon galurin pour tes 36 bougies... J'te dis qu'avec Bonheur ça n'a pas l'temps de sentir le moisi dans le loinqué...
Ouallou !!! Avec lui c'est 'fissa les gaziers' ou j'me r'boutonne...
Bonheur, ce merlan qui avait de l'or dans les pognes, que dis-je, cet artiste, c'est pas l'genre à t' jacter avec des boniments à la graisse d'oie... Un vrai poète qui sait se débloquer la Sorbanne pour la riposte ! Il a débloqué l'verrou et mis l'paquet pour nous larguer son aubade en guise de merci. Jean-Claude c'est pas l'mec à faire sa Sophie pendant deux marqués et à mettre six plombes trois broquilles et deux coups d'balancier pour répliquer au bassinet. Il a la dégoulinante rapide et c'est pas l'genre à l'avoir en demi-molle !
On sent qu'il en a sous l'cresson, enfin, dans l'caberlot si tu préfères... C'est du quès !
Comme disait son fralin "J-Claude c'est pas un branque, encore moins une panouille !"
Bon ben j'vais larguer mes boniments d'essuyage de grolles et décarrer avant l'arrivée d'ma marida qui va m'faire un rébecca et ça va encore faire du schproum dans l'Landernau...
Bon, j'vais aller m'mettre quelques coups de ginglet au zinc, chez Momo à la Moufte...
Je vais m'rincer le plomb à coups de pif à votre santé Bonheur et Tony.
Dédiou, ça va encore m'coûté lerchem !
Après j'irai mastéguer un p'tit rata chez l'marocain d'en bas...
P'tain, demain j'vais encore avoir le ventre bleu et claquer des marie-louises empoisonnées à tout va !...
Allez, c'est encore la même manivelle !
J'vous en tripotte cinq les potos et j'vous dis "à la r'voyure !"
Amitès swing
{;o)=*

 Did arrête de jaspiner et fait sauter la champlure ! 
Envoyé par did' le 26/11/2003 à 12:29

...Tony, siouplé, la tournée générale !!! Laisse, c'est moi qui rince !!! Tchiiiiiiiiiinnn !!!

 J'vais pas sécher l'pastaga pour ton anniv' Bonheur ! 
Envoyé par did' le 26/11/2003 à 12:25

...J'me suis un peu fouillé pour tes 36 printemps !

L'René, j'me le retapisse quand il était niard. Il était sapé d'un costard impec, mais il portait des sorlots complétement cuits. Il avait déjà une gueule de marchand de chien. C'est à cette époque que sa rombière avait lampé son râpeux, mis son lardeuss, son bitos et fait l'adja par la lourde de derrière. Le vioque de dessus, lui, rentrait souvent complètement ourdé le soir et à ces moments là, on avait droit à une séance de torgnolle avec la maman en guest star... Sa largue était un brin siphonnée et elle se pochetronnait à coups de kils de rouge. Elle était fâchée avec la flotte et donnait du paleron à cent mètres. J'te dis pas c'que cézigue lui collait comme ramponneaux ! J'pensais qu'il finirait bien par rambiner avec sa moitié... Tu parles, y'se voient plus depuis trois marqués... Au Balajo, y'avait aussi la grande Jeanine qui encaissait la soudure en accrochant les fringues aux vestiaires; une vraie soute. Y' avait que le dur qu' était pas passé dessus ! Fallait voir ses quinquets au fourgue dés qu'on lui parlait aspine. Elle aimait les fafiots mais quand fallait casquer, elle les lâchait avec des élastiques. Entre deux elles se prenait des mufflées à grands coups d'aramon. L' René, il était aussi trop porté sur le jaja: quatorzes bougies par jour et comme il disait 'c'est la dernière qui fait l'plus mal'... René: face couperosée, yeux injectés et tarbouif en fraise, taches de jinjin sur le Marcel... on pouvait pas douter de la suite ! Vois où ça l'a mené; au boulevard des allongés. L'toubib lui avait dit qu'il avait le loific à moitié dégelé et qu'il ne lui restait que deux marqués à vivre. Un jour au turbin, en moins d'une broquille, il avait pété le coffiot de son boss et très vite empilé les liasses de talbins et les paquets de laisser-passer dans le lacsé... Il avait toujours peur que la laitue de l'arcandier se barre avec le lamedu. Ce jour là il faisait froid dehors; il gelait à pierre fendre. J'avais enfilé ma deffe jusqu'aux loches et enfonçé mes pognes dans les fouilles de mon lardeuss. Le Roger, son frangin, c'était un loquedu, une tartissure d'immondices, un rat d'égout, une tête de vomi... je l'ai rayé de ma mémoire ! C'était lui qu'avait tiré le morlingue à René ! Un vrai mange-merde ! C'était à l'époque où Bonheur, l'merlan, ratiboisait la colline à Jo pendant qu'il gambergeait sur son valseur en attendant de se noircir au zinc. Jo, dés qu'il avait un peu trop soufflé dans la peau de bouc et commençait à onduler doucement d'la coiffe, il nous mettait une ambiance olpif dans l'rade. Je l'aimais bien mon pote, et dès qu'il s'agissait de sortir le crapaud pour raquer, il n'était jamais timide; il n'avait pas un larfeuille en peau d'niglo avec un oursin par-dessus ! La rasade du taulier... on pouvait toujours se chier dans les doigts pour que ça vienne. Nib de nib ! Des nèfles !... Chez Riton, à la contrescarpe, en haut d'mouftard, après l'turbin, on aimait bien pitancher et licher un picton limé au zinc du loinqué. Riton il avait la gorge taillée dans l'éponge... il se rinçait le plomb à coups de pif ! L'dimanche matin il ensorcelait les vieilles sur le trottoir avec sa boite à punaises, près d'Saint Médard... Il tâtait vingt notes à la fois; il avait des pognes comme des quart-de-brie. Une vraie pointure ! Ca lui permettait d'se faire un peu de quibus pour se rincer la dalle avec son pote Roro d'la butte-aux-cailles, qui aimait bien taquiner la gueuze un peu fanée entre deux picon-bière... Une vraie fégnasse celui-là ! Fallait lui sortir les doigts du cul pour qu'il bosse et gratter l'artiche. Il n'en fichait pas une rame ! C'était souvent Jo qui rinçait les loquedus du coinsteau qui se renquillaient au rogomme et au vitriol, histoire de se réchauffer les arpions... Roro, le jour de la sainte-touche il faisait la tournée des rades et clandés pour faire le plein; lui aussi il a pas mis dix piges pour lâcher définitivement la rampe... Avec leurs têtes à siffler des cannettes, jamais le taulier ne leur aurait confié l'rade cinq minutes, il avait bien trop peur qu'ils fassent un trou dans les stocks... Tchiiiiiiiiiiinnn Bonheur !!!!!
HAPPY BEURZDé JC.!!!!!!!!!!!!!
Vive la valse en mineur et vive Jo !!!
Amitiés sing
did'
:-)


 précédente  - page 3 -  suivante 
 
Signer le

SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 2834580 visiteurs.