JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

 Note manouche 

Note Manouche - Marcel Loefler Mandino Reinhardt

. Autant vous le dire de suite : Note Manouche fait partie de mes disques favoris, de ces disques que l'on n'écoute pas seulement mais dont on se régale vraiment sans jamais se lasser...

. Il est de ces disques qui, une fois entendus, soit vous donnent envie de ranger votre instrument définitivement au placard ou bien vous donnent à jamais la motivation nécessaire pour travailler votre instrument tant le bonheur est grand quand la musique est belle...

. Devinez quoi ? Je continue le travail en quête de la note magique et tant pis pour le placard !


. Dès le premier titre, "Complices", vous vous rendrez compte que le mot est juste tout au long du disque tant ces musiciens aux qualités incontestables jouent juste et en place. En effet l'accompagnement est parfait sur tous les titres et l'harmonie entre Marcel et Mandino évidente.

. complices donc, belle intro guitare puis arrive Marcel Loeffler... Un régal ! Complices, on peut dire qu'ils le sont ces deux là. La rythmique est assurée de fort belle facon, efficace, précise. Le flair de Celmar, valse de Mandino, c'est beau comme une valse à JO... Sur les ponts de Venise, là, pardon : intro (et fin) avec guitare et accordéon à l'unisson sur un tempo soutenu, c'est la perfection, et quand Marcel prend le chorus on peut entendre les qualités exceptionnelle de l'accordéoniste, on entend JO, Gus, Tony... Il est les trois à lui seul !

. Bon, je ne vais pas pour raconter les titres un par un, vous avez des oreilles, juste peut-être vous dire que quand Marcel revisite Gus Viseur sur Sérénade Parisienne il fait de cette composition un chef-d'oeuvre. Quand à Rue du nord qui termine le disque, en beauté comme il se doit, il sonne comme un rappel de fin de concert où l'on a pris du plaisir, on sait qu'il va falloir partir alors on termine par de la gaieté.


. Pour conclure, je me contenterai de vous dire de harceler votre revendeur préféré jusqu'à ce que ce disque trouve sa place dans votre discothèque tout près de JO, Gus, Django, Matelot... Et n'hésitez pas à dépasser la dose, d'ailleurs, il n'y a aucune contre-indication sur la pochette :)

. Et puis, si vous croisez Marcel et Mandino, demandez leur de nous pondre encore des merveilles comme celle-là et s'ils hésitent, insistez !

tony









Article écrit par tony le 05/04/2003 (lu 2618 - catégorie : Discographie) - Imprimer cette news





SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 3364397 visiteurs.