JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

 Max Marcilly et Les Misters de Paris 

SwingJO - Jo Privat - Max Marcilly : Les Misters de Paris

Il en va parfois ainsi de la vie, un p'tit air d'accordéon et voilà un nouveau copain avec qui partager la passion de la valse musette. Max et son groupe Les Misters de Paris promènent sans esbroufe cette musique que nous aimons. Il trouve donc tout naturellement sa place sur SwingJO :)

Max Marcilly et les Misters de Paris

Les Misters de Paris ce sont deux guitaristes, Laurent Besombes et Luc Desroy, un contrebassiste, Patrick Laroche, et à l'accordéon Max Marcilly.
Dans la lignée des accordéonistes Gus, JO et autres maîtres de la boîte à frissons, leur répertoire fait honneur à la valse-swing et à la musique de Django Reinhardt. Ils jouent également des standards du swing Américain, des chansons (Jean Sablon, Charles Trenet, Henri Salvador...) et quelques compositions de leur cru.

Max est né en 1963 à Argenteuil et a pris ses premières leçons d'accordéon vers l'âge de six ans. En 1971 il commence l'étude du solfège, du piano et de l'harmonie classique à l'institut national des jeunes aveugles (Max est non-voyant ndt). C'est dans cet établissement qu'il obtient en 1982 un Baccalauréat F11 ( technique de la musique et du son ).
Viennent ensuite des études de musicologie à la Sorbonne. C'est à cette époque que, par curiosité, il commence à prendre quelques cours de jazz, à répéter avec un ou deux orchestres et puis... Il oublie d'aller à la fac !
Après deux ans de cours à l'école ARPEJ (Paris) il commence, comme pianiste, à jouer dans quelques boîtes de jazz, des restaurants, des bars à bières et à vin ainsi que dans quelques premières parties de petits festivals de banlieue. En 1994 il s'inscrit dans la section piano jazz du CNR du Val Maubué (Seine et Marne) où il obtient trois ans plus tard un DEM (anciennement médaille d'or). Ses influences musicales tournaient autour de Bill Evans, Red Garland, Chet Baker et Stan Getz.

Grâce à la sortie du premier volume de la série Paris Musette, il décide enfin de reprendre le biniou. Cette série de trois disques qui a remis un peu à l'honneur le musette swing ainsi que les accordéonistes qui le jouent, est devenue en quelque sorte son " livre " de chevet. Il découvre ensuite à la radio l'accordéoniste Américain Art van Dam.En 1999 il emporte son accordéon en vacances, juste pour faire plaisir à des copains et un an plus tard avec son " piano à bretelles " sur les genoux il rejoint la Môme Caoutchouc groupe de chanson guinguette, qui se produit assez régulièrement dans toute l'Ile de France. Il se remet donc à travailler très sérieusement l'instrument.

C'est donc tout naturellement qu'avec son vieux pote Patrick (le proprio de la grand-mère) le père Max décide de créer son groupe : il recrute deux guitaristes et hop! voici Les Misters de Paris :)
Pour en savoir plus avec en prime des extraits musicaux, une seule adresse :

Max Marcilly et les Misters de Paris



Article écrit par tony le 02/06/2004 (lu 2167 - catégorie : Coup de Pouce) - Imprimer cette news





SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 3138228 visiteurs.