JO PRIVAT
 
 
 
    Le dico à JO
    Musique à JO
    Disques à JO
    Livres à JO
    Titres à JO
    La voix de JO
    Articles
    Partitions
    Vidéos
 
  Disque Manouche Partie. Collection : Emile SOTOCA  

 Tranche de Vie 

Jo Privat par JO Privat

JO PRIVAT par... JO PRIVAT


« Je suis né à Paris, fils d'une mère italienne et d'un maçon auvergnat. Élevé au sirop de la rue à Ménilmontant et Belleville. C'est ma tante Yvonne, taulière d'une Maison close (un bordel) rue des Ecouffes vers la Bastille, qui pour mon Noël m'achète mon premier Boutonneux(1) diatonique. J'en tombe amoureux et joue à la feuille des refrains à la mode. C'est ma grand-mère qui gagne à la loterie nationale en 1935 10000 francs, ça fait de l'oseille à l'époque. De suite, elle m'achète un accordéon chromatique pour 3 sacs, 4 rangées clavier, 120 basses, 3 registres, marque Ruffina Giovani.
Il ne me reste plus qu'à apprendre à en jouer. Je vais chez Paul Saive, un des meilleurs professeurs d'accordéon, musique et solfège, etc. Pour échapper à l'usine, entre mes cours je joue dans les rues, restaurants, lavoirs, etc. Je fais la mangave(2) et gagne largement ma graine.

Mon premier concert est chez ma tante Yvonne, j'ai du succès auprès des effeuilleuses(3) de sa taule, surtout avec Rosita la dévoreuse qui quelquefois me démoule sa pâte à tarte(4) et cela m'arrange car je suis un peu chétif du gousset. Bref, c'est la planque.

Un jour tante Yvonne me présente à son pote intime Mimile Vacher le Roi du Musette à l'époque, qui vient dans sa Taule se faire écrémer (5) par Monique la Ventouse, un lot de 1er choix, qui a démarré comme essoreuse sur l'bitume et a pris du galon avec le temps. Mimile qui a le battant sur la paluche, me fait une fleur, il me prend comme partenaire et je deviens un laborieux du dépliant (6). Je joue dans presque tous les bals musettes de Paris et deviens pote avec les truands,les macs, la pègre. Les bals pour qui le terrain est giboyeux pour les chasseurs de fesses (7) et c'est au Petit Jardin, bal des Corses et des Gitans que je rencontre Gus Viseur, Tony Murena, Charley Bazin et Guérino, les précurseurs de l'accordéon sans vibration.

Tous s'inspirent de Django Reinhardt qui vient souvent faire le boeuf aux guitaristes gitans, les frères Ferret, Baro, Sarane et Matelot. Je n'échappe pas à la règle, ma façon de jouer change et le dépliant devient la Boite à frissons, on appelle cela le style manouche et quand Django joue c'est du champagne en intraveineuse.

Mais c'est au Balajo, le Temple du musette, que je gravis mon dernier échelon et connais la popularité. Je compose des valses qui deviendront célèbres : "Balajo - Sa préférée - Mystérieuse - Nuit blanche" et mon accordéon fait palpiter les battants (8), il récure les tripes, fait chalouper les valseurs. »

Jo Privat






1)  accordéon    retour

2)  Faire la quête, faire la manche    retour

3)  Fille de clac ou pensionnaires.    retour

4)  Remettre une partie de sa recette    retour

5)  Jeter sa gourme ou cracher son venin    retour

6)  Un ouvrier de l'accordéon    retour

7)  proxénète    retour

8)  coeur    retour

 

 

 

 

 

 

http://swingjo.apinc.org



Article écrit par tony le 12/01/2003 (lu 4479 - catégorie : JO PRIVAT) - Imprimer cette news





SwingJO © 2001 - site conçu et réalisé par tony

à ce jour : 3364417 visiteurs.